webleads-tracker

Les risques majeurs d’un projet PLM et comment les minimiser – Partie 2

  • 0
  • 6 mai 2020
Blog_Post_PLM_gestion-des-risques_Part_2_Thumbnail_300x200

Une fois le projet correctement mis en oeuvre, il faut faire en sorte qu’il ne dévie pas de sa course. La littérature sur les risques de la gestion de projet est riche, nous avons donc décidé de nous concentrer sur ce que nous considérons comme le plus critique spécifiquement dans les projets PLM. Ces signaux d’alerte sont déterminants dans l’adoption durable de la solution, il est indispensable de les surveiller de près.

Le manque d’implication des experts métier dans le déploiement du PLM

Impact :

Les experts métier sont le cœur du projet, ils savent ce qui est nécessaire, pourquoi ça l’est, ce qui a marché et ce qui n’a pas marché dans le passé de l’entreprise. Leur implication est essentielle pour que la mise en place d’un logiciel PLM soit un succès.

Solution :

Les experts métiers doivent prendre le temps nécessaire pour définir les spécifications et la configuration du projet, pour préparer des ateliers, pour faire le lien avec leur fournisseur et pour inclure toutes les parties prenantes internes. Si ce n’est pas fait, le risque que le projet diverge des attentes réelles et ne corresponde pas au besoin est élevé.

La préparation des ateliers

Impact :

Sous-estimer l’importance de cette préparation mènera à des sessions de travail inefficaces, à une mauvaise caractérisation des objectifs et des besoins des utilisateurs, à des retards, des coûts supplémentaires et à terme à une solution insatisfaisante.

Solution :

Faites-en sorte que les experts métier comprennent l’importance de cette préparation. Le chef de projet doit s’assurer que toutes les exigences sont remplies avant que l’atelier commence. Il en va de même pour votre fournisseur. Un PLM est une approche globale et se répercute sur le quotidien de vos équipes. Vos experts métiers et chefs de projet doivent collaborer étroitement avec votre fournisseur pour en faire un succès !

Les tests de validation utilisateurs (U.A.T.)

Impact :

Il s’agit de vérifier que la solution satisfait l’utilisateur. La phase de test doit être menée par un expert métier. Si le test n’est pas proprement planifié et exécuté, les chances d’identifier les blocages à corriger avant de mettre le projet en production. Etant l’une des phases finales du projet, elle en est d’autant plus importante.

Solution :

Les utilisateurs passent des tests proposant des situations réelles. L’idée est de se concentrer sur l’utilisation globale et pas sur des détails techniques. Les équipes du client et du fournisseurs doivent collaborer pour préparer le test et construire les scénarios.  Ce n’est pas une étape facile à organiser, mais un fournisseur coopératif vous assistera.

 

Découvrez nos cas clients

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !