webleads-tracker

Quelques fonctionnalités du PLM pour la gestion de programmes complexes

  • 0
  • 16 février 2020
Gestion de programmes et PLM

Un programme correspond à un ensemble de projets et de sous-projets liés par un objectif commun. La gestion du programme doit ainsi aller au-delà de la maîtrise de chacune de ses composantes individuelles. Cette notion est en particulière présente dans le secteur de la défense et des industries de systèmes complexes. L’origine historique du PLM (Product Lifecycle Management) donc !

 

Pour permettre la gestion et le suivi du programme, les logiciels de PLM disposent de plusieurs fonctionnalités métiers clés. Sans être exhaustif, en voici quelques exemples :

 

La gestion de configuration au service des programmes complexes

La gestion de configuration est le point clé du PLM : c’est la gestion des arborescences de tous types tout au long de leur cycle de vie (définition, livraison, documentation…). Le PLM permet de gérer un nombre infini de configurations personnalisables et dispose de fonctionnalités standards associées :

  • Baseline : le PLM peut enregistrer l’image d’une configuration d’un système à un moment précis et dans des conditions données (système tel qu’installé par exemple).
  • Comparaison de configurations : cette fonction propose de comparer deux configurations, quel que soient leurs types pour analyser par exemple comment la configuration d’un système a évolué depuis une certaine date.
  • Analyse d’impact : l’utilisateur peut retrouver tous les éléments impactés par une modification ou un fait technique par exemple. Il peut ainsi décider sereinement d’une montée en indice d’un article subissant une modification.
  • Instanciation automatique : permet de créer une instance d’une configuration en accord avec les modèles définis ; un gain de temps important et une capitalisation du savoir-faire.
  • Configuration annexe : plusieurs types de configurations peuvent être affichées sur un même écran (définition et documentation par exemple) afin d’apporter une vision d’ensemble à l’utilisateur.

 

Gestion de programmes et gestion des exigences

La gestion des exigences est primordiale pour la gestion de programmes : les entreprises en charge doivent souvent gérer des cahiers des charges contenant plusieurs milliers d’exigences.

Au sein du PLM les exigences d’un cahier des charges sont structurées par chapitres et sous-chapitres sous forme de configuration. Le logiciel PLM assure le suivi de chaque exigence indépendamment et permet l’analyse d’impact de la modification d’une exigence sur l’ensemble du cahier des charges. L’utilisateur peut ensuite générer directement le cahier des charges depuis l’application PLM.

 

Gestion des modifications

Une gestion exhaustive des EC (Engineering Changes) est indispensable pour supporter la gestion de programmes. Les processus de gestion des modifications permettent de suivre la modification depuis sa proposition jusqu’à son application : chaque demande, proposition, notification ou ordre de modification est lié à un dossier de modifications et impacte automatiquement le référentiel après validation. Cela illustre d’ailleurs l’interaction forte entre les processus et le référentiel de données techniques, ce qui constitue un point clé du PLM.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !