webleads-tracker

Les bénéfices d’un système de gestion des données techniques d’entreprise

  • 0
  • 3 février 2020
Système de gestion de données techniques

Dans notre précédent article, nous avons détaillé pourquoi un référentiel des données techniques doit être transversal à l’ensemble de l’entreprise et lié au cycle de vie du produit et des affaires.

Précisons maintenant les bénéfices qu’apportent une telle démarche :

  • renforcer la confiance des clients : une seule version de la vérité/une plus grande réactivité aux changements et aux alertes,
  • accélérer les projets : un référentiel unique et un support à la décision efficace qui permet de suivre chaque projet finement et les impacts,
  • augmenter la productivité : saisies multiples d’information éliminées, meilleure coordination des bureaux d’études, meilleur suivi de la vision technique, automatisation de la production de documents,
  • avoir une vision claire des demandes d’évolutions et des projets en cours,
  • optimiser les coûts : vision fine des projets d’investissement, optimisation des projets, meilleur suivi des budgets et des contrats, diminution des coûts d’exploitation
  • diminuer les risques : gestion de la conformité et des écarts, grandes réactivité aux alertes.

 

La gestion des données techniques au-delà du produit/système : des bénéfices complémentaires

Si l’on revient sur la multiplicité des sources de données techniques, on peut noter que la vision présentée précédemment est très orientée projet, affaire ou produit, mais ce n’est pas la seule source de données à gérer ! Il existe aussi un autre volet fréquemment oublié : le patrimoine de l’entreprise ou ses moyens de production. En effet il ne suffit pas de sortir un produit plus vite, encore faut-il le fabriquer efficacement !

Les moyens de test, les infrastructures de production, les relations avec les sous-traitants sont autant de domaines ou l’échange d’informations techniques est primordial et la gestion d’un référentiel garant d’un meilleur fonctionnement. Leur maîtrise pourra alors :

  •  améliorer les relations avec les sous-traitants dont les échanges sont souvent  insuffisamment formalisés et peuvent conduire à l’utilisation de mauvaises informations,
  • offrir une meilleure vision du patrimoine permettant une optimisation du taux de disponibilité des infrastructures.

 

Illustration des bénéfices de la gestion des données techniques avec un cas d’application industriel

Prenons le cas d’exemple d’un industriel qui développe, construit, installe des systèmes et des solutions de gestion pour le stationnement en voirie et dont 300 experts sont affectés à la recherche et au développement. Ces derniers se partagent la conception dans trois corps de métiers : éléments mécaniques, éléments électroniques et logiciels. Ils sont mis en place un PLM (Product LifeCycle Management) avec pour objectifs d’augmenter leurs capacités de développement produits et d’innovation, de réduire nos coûts de développement et de fabrication et enfin de disposer d’un référentiel unique.

Au départ, le périmètre était restreint aux seules données techniques avec une cinquantaine d’utilisateurs qui éprouvaient les modèles et les processus de conception et de développement des cartes et composants cuivre. le PLM a ensuite été étendu à l’ensemble des données techniques de l’entreprise, en installant une interface avec la CAO mécanique. La solution concernait alors une centaines d’utilisateurs. Pour finir il a été élargi à la gestion de la documentation projets et interfacé avec leur ERP. Les bénéfices estimés sont de 10% les gains en productivité en phase de recherche et développement et à 8% lors de l’industrialisation et du support technique des systèmes concernés.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !