webleads-tracker

Ingénierie système et PLM : vers une plus grande prise en compte des enjeux Business

  • 0
  • 23 septembre 2019
Ingénierie système PLM configuration

Historiquement, le rapprochement entre le PLM et l’ingénierie système est basé sur la nécessité de synchroniser en permanence les différentes vues du process. En effet, l’ingénierie système intègre une complexité importante : les développements électroniques, logiciels et matériels sont menés en parallèle ce qui impose une cohérence permanente de ces développements.

Ingénierie & PLM : l’importance de la chaine client/fournisseur

Même si cette synchronisation est toujours centrale aujourd’hui, l’approche centrée sur le « As Design, As build, As Maintain » évolue. Cette évolution est poussée par trois causes principales :

  • La normalisation des pratiques et leur internationalisation (vocabulaire, processus…). Les usages sont désormais relativement alignés, et portables dans la chaine de valeur des sous-traitants ou fournisseurs de composants, jusqu’au Client ou l’usager final des systèmes sur le terrain. Cette intégration continue concentre sur le suivi des exigences clients une partie essentielle des tâches critiques.
  • La conception de systèmes est de plus en plus réalisée sur une base de plateformes d’ingénierie modulaires, très maitrisées, et hautement réutilisables (plateformes véhicules, grands sous-ensembles de lanceurs spatiaux…).
  • Les technologies et les applications informatiques hors PLM (Product LifeCycle Management) « absorbent » de plus en plus les fonctionnalités de base de la gestion de configuration sans atteindre cependant leur niveau de performance.

Avec ces évolutions, la continuité de la chaîne de la valeur dans l’écosystème client/fournisseur est de plus en plus centrale. D’ailleurs, en tant que points de départ du projet dans le cas de systèmes complexes, le processus d’avant-vente et la conformité des produits aux exigences clients prennent de plus en plus d’importance. Ainsi la valeur de la gestion de configuration se déporte de plus en plus vers les enjeux business. Et unifier les deux visions complémentaires du produit, la vision technique et la vision d’affaire, a toute sa place dans la vocation de synchronisation et de cohérence du PLM !

PLM & ingénierie système : configuration « telle que vendue »

Le PLM intègre donc de plus en plus une configuration « Telle que vendue » et ses connexions avec la structure de cout/prix, les exigences clients, les composants fournisseurs et apporte :

  • la capacité à démontrer la couverture des exigences par la proposition,
  • le chaînage entre ces exigences et les unités d’œuvre des propositions financières,
  • des outils de simulations de coûts/prix basés sur de la configuration de modules composants,
  • la structuration du processus d’avant-vente (scorecarding, jalons, KPI, saisie unique qui alimente à la fois le référentiel projet, le référentiel produit et les spécifications clients)

 

Cette vision complète et intégrée du cycle de vie des produits des systèmes se rapproche ainsi de plus en plus de celle d’autres secteurs comme l’industrie agroalimentaire ou l’industrie cosmétique. Dans ces secteurs, la chaine de valeur et la continuité des informations entre fournisseurs, fabricants et distributeurs sont aussi essentielles pour la traçabilité de la composition des produits et la valorisation des informations aux consommateurs. Le processus de développement de nouveaux produits y est le cœur du PLM !

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !