webleads-tracker

Product Lifecycle Management

Complexification des produits : l’exemple des objets communicants

  • 1
  • 4 avril 2016
cycle de vie objets communicants

Nous parlions il y a quelques articles de cela de la transformation du secteur industriel avec, en particulier la complexification des produits (assemblage de systèmes et produits de plus en plus connectés et intelligents) qui poussent les industriels à mettre en place des progiciels de gestion de données techniques disposant d’une vision global du cycle de vie.

Ce thème est vaste, et je propose de l’illustrer par un exemple précis que nous rencontrons souvent lors des projets avec nos clients: les objets communicants.

En résumé, le concept d’objets communicants consiste à intégrer des technologies de la communication sur des produits/systèmes pour automatiser la remontée d’information et l’interaction avec les utilisateurs. Un objet communicant est ainsi un objet doté de la capacité d’échanger (recevoir, interpréter et communiquer) des informations avec d’autres objets. C’est une technologie encore jeune et en très forte croissance utilisée dans de nombreux marchés comme :

  • L’électronique grand public bien sûr (gps, avertisseur radar, portable…)
  • Mais aussi l’automobile, le transport pour la gestion de flotte et la télématique, par exemple
  • L’énergie, avec en particulier les smart grids (réseaux intelligents)
  • La sécurité (surveillance, alerte automatique…)

Si au niveau grand public on voit tout de suite l’intérêt d’une telle technologie avec le développement des parts de marchés de tous les produits électroniques communicants, au niveau industriel, elle a aussi toute sa place. Elle permet en particulier de réduire les coûts opérationnels en automatisant la transmission d’informations en réduisant ainsi les erreurs mais aussi pour les industriels de proposer de nouveaux services à leurs clients pour améliorer le suivi opérationnel.

Quel que soit le secteur, cette technologie génère de nouvelles données en phase d’étude, de conception, de production et de maintenance et de nouvelles interactions entre les éléments ou les sous-systèmes composant le produit. De nombreux éléments qu’il va falloir suivre, tracer et piloter dans un logiciel adapté qui va au-delà de la simple gestion de données.

Pour en savoir plus sur les logiciels de gestion de systèmes complexes, cliquez ici.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !