webleads-tracker

Product Lifecycle Management

Les grandes étapes d’un projet PLM

  • 0
  • 19 juin 2014

Méthodologie projet PLMLorsqu’une entreprise souhaite se lancer dans un projet PLM, il n’est pas toujours simple de savoir quelle démarche mettre en place. Cet article n’a pas pour objectif d’être exhaustif car il faudrait beaucoup plus qu’un article de blog pour rentrer dans tous les détails, mais il pose déjà des pistes de réflexion et un cadre général.

L’objectif d’un projet de PLM est de mettre en place la solution PLM la mieux adaptée aux enjeux, aux besoins et au contexte de l’entreprise tout en prenant en compte les contraintes budgétaires et les délais. Il s’agit donc bien sûr de sélectionner la solution de PLM et de l’implémenter mais aussi d’analyser les besoins de l’entreprise et l’environnement dans lequel le projet de PLM va être mis en place.

Avant toute chose, pour que le projet soit mené à bien et s’intègre dans la stratégie de la société, il est très souvent préférable qu’il soit supporté par la direction générale et pas seulement par l’informatique. Ce doit être avant tout un projet d’entreprise au service des départements métiers et non pas uniquement un projet informatique.

Quelles sont les grandes étapes d’un projet PLM côté client?

Une fois le lancement du projet PLM validé avec la direction, ses grandes phases sont le plus souvent les suivantes :

  • Phase 1 : Recensement des besoins des différents services, analyse du SI (Système d’Information) global, de son architecture et de l’intégration du PLM dans celui-ci, définition des processus majeurs, étude de l’impact du PLM sur l’organisation de l’entreprise (services impactés, procédures, échanges avec les partenaires hors de l’entreprise…).
  • Phase 2 : Priorisation des besoins. Analyse des exigences fonctionnelles et des contraintes et détermination du périmètre fonctionnel du projet.
  • Phase 3 : Étude des solutions logicielles répondant aux critères de l’entreprise, sélection de la meilleure solution et mise en place d’un POC si nécessaire (Proof Of Concept). Notons qu’il n’y a pas un « meilleur » logiciel de PLM dans l’absolu, le choix porte avant tout sur la solution la mieux adaptée au contexte de l’entreprise et à ses attentes.
  • Phase 4 : Définition précise du périmètre du projet et et de la méthodologie de déploiement puis implémentation du projet de PLM

Pour que le logiciel soit bien accepté par les futurs utilisateurs il est important de les impliquer et de les informer au fur et à mesure de l’avancée du projet. A la fois pour faciliter la conduite du changement et l’intégration des bonnes pratiques mais aussi car les réticences seront bien moindre s’ils sont intégrés aux choix et aux décisions !

 

Si vous êtes en réflexion autour d’un projet PLM et que vous souhaitez disposer d’une expertise externe, n’hésitez pas à nous contacter : contacter des experts projet PLM.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !