webleads-tracker

PLM : qu’appelle-t-on le « référentiel technique »?

  • 0
  • 24 juin 2019
Qu'est ce qu'un référentiel technique

Les logiciels de PLM destinés à gérer des produits, équipements, infrastructures… au cours des phases d’études ou de R&D, de conception, de mise sur le marché, de maintenance… ont pour objectif d’apporter une vision précise des données et des informations et de permettre l’échange entre tous les acteurs. Ces logiciels reposent généralement sur 3 grandes briques fonctionnelles :

  • La gestion d’un référentiel technique,
  • La modélisation, puis la gestion de processus et des enchaînements d’actions,
  • La création, puis la mise à disposition d’indicateurs et de tableaux de bord

Le concept de référentiel technique ou référentiel commun des données techniques

Le concept de « référentiel technique » ou « référentiel produit » suivant le secteur d’activité est compréhensible dans son ensemble (centralisation et gestion des données…), mais il n’est pas toujours facile de définir ce en quoi il consiste et ce qu’il permet exactement.

Si nous essayons de rentrer dans les détails, le référentiel est dévolu au stockage des différents « objets » , des liens qui les connectent et des actions liés aux éléments (produits, ingrédients, plans, documents, équipements, nomenclatures…suivant les domaines) à gérer pour les faire évoluer. Les éléments diffèrent selon le secteur d’activité concerné : entre industries cosmétiques, ensembliers de systèmes complexes ou grande distribution les types de données varient mais les principes restent similaires !

Les principales caractéristiques du référentiel technique sont habituellement :

  • Gestion « d’objets » : produits, articles, matériels, exigences, fonctions, documents…
  • Identification et gestion de configurations: de systèmes, de sous-systèmes… sans limite du nombre de configurations, ni du nombre de leurs niveaux,
  • Liens entre objets : Articles / articles, Articles / documents, documents / documents,
  • Gestion de versions, d’indices, historique, du cycle de relecture…des documents,
  • Organisation selon la structure de l’entreprise et les projets (droits, accessibilité…),
  • Historique des configurations,
  • Etats de configuration / Baseline,
  • Comparaison de configurations,
  • Instanciation / sérialisation,
  • Cas d’emploi,
  • Gestion de diffusions avec traçabilité des échanges,
  • Fonctions  d’import / export de données

C’est donc bien plus vaste que simplement la « centralisation et gestion des données » !

Pour en savoir plus sur ces logiciels, visitez notre site web dédié aux solutions PLM pour le secteur des systèmes complexes.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !