webleads-tracker

Product Lifecycle Management

PLM et ERP – quelles différences de positionnement?

  • 2
  • 25 septembre 2017
ERP et PLM : quelles différences ?

Les rôles du PLM et ERP restent encore assez flous dans l’entreprise si on ne prend pas un peu de recul. Surtout que de plus en plus chaque outil lorgne vers le périmètre fonctionnel de l’autre pour accroitre ses parts de marché et son positionnement clé chez ses clients. Cela ne facilite pas la clarté du positionnement…

Le sujet est donc important et nous allons essayer de repositionner les points clés de ces deux outils!

Commençons par l’ERP qui signifie « Enterprise Ressource Planning ». Destiné aux industries, l’ERP leur permet d’automatiser leurs processus de fabrication et de chaîne logistique au niveau des biens physiques. L’objectif premier reste classique : plus de productivité et d’efficacité, réduction des retards…

Quant au PLM, ou Product Lifecycle Management (gestion du cycle de vie produit), il est destiné aux industriels au sens large (manufacturing, systèmes complexes, BTP, agroalimentaire…) et a pour but d’optimiser la gestion des produits tout au long de leur cycle de vie, depuis la création jusqu’à la fin de vie (et donc lancement de l’affaire, étude, conception, industrialisation, exploitation, démantèlement).

Différences et positionnement du PLM et de l’ERP :

La différence entre les deux outils se situe déjà au niveau des données gérées. En effet même si les ERP rajoutent des fonctions s’approchant de celles du PLM, les informations centrales gérées ne sont pas les mêmes:

  • L’ERP est focalisé sur les biens physiques et les flux d’articles
  • Le PLM est centré sur la composition et l’interdépendance entre les différents éléments composants les produits et la gestion de « l’environnement produit » (modification, traçabilité, acteurs…)

Ce qui déjà fait une différence majeure car le périmètre fonctionnel et les atouts de chacun de ces logiciels dépendent bien sur directement des données qu’ils gèrent!

La facilité à éviter : PLM = conception et ERP = production

Évitons par contre la facilité qui consiste à dire que le PLM est focalisé sur la conception et dédié au bureau d’étude et l’ERP sur la suite du cycle de vie… Ce serait non seulement improductif car le PLM a pour objectif d’être l’épine dorsale des données techniques au travers de l’ensemble de l’entreprise mais aussi une vision en retard de plusieurs années… Gérer le cycle de vie (la signification du terme PLM !)  c’est commencer au stade de l’idée et finir lors de l’exploitation/maintenance du produit voir du démantèlement/recyclage.

Le PLM a donc de plus en plus un rôle transversal au sein de l’entreprise pour partager l’ensemble des connaissances liées au produit.
En centralisant les informations techniques dans un référentiel commun et en synthétisant les données clés, le PLM permet aux utilisateurs de mieux appréhender l’information dans la globalité et ainsi favoriser l’innovation et la collaboration entre l’ensemble des acteurs, internes et externes. Mais le PLM n’a pas pour autant pour objectif de gérer des flux d’articles et des notions de stocks et de logistique…

Ce qu’il faut aussi noter c’est qu’en plus des bénéfices que le PLM apporte de manière inhérente, le PLM va renforcer les avantages des ERP en permettant une gestion unifiée des données techniques… L’ERP s’appuie donc sur la « connaissance du produit et de son environnement » apportée par le PLM pour optimiser la gestion des flux pour la fabrication et la logistique et disposer de données produit de référence.

 

PLM  et ERP : complémentarité et donc intégration à bien analyser

Il n’est donc pas question de faire un choix entre ERP et PLM, les deux sont nécessaires, le choix va en fait porter sur la manière d’intégrer les deux applications. En effet les deux outils se rapportant aux produits et il est essentiel de disposer d’une « seule version de la vérité du produit » pour limiter les erreurs de ressaisies, et assurer le suivi des versions de documents et de produits évoluant en parallèle.

C’est pour cela que Lascom a développé des partenariats avec des éditeurs d’ERP et mis à disposition des connecteurs standards facilitant l’intégration entre les deux outils. Avec cette association l’entreprise est plus agile et plus réactive sur l’ensemble de ses activités (livraisons, qualité, coût, traçabilité, innovation…).

Et au final cela rejoint notre volonté de décloisonner l’information au sein de l’entreprise et de faciliter le partage et la collaboration !

Un commentaire

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !