webleads-tracker

Product Lifecycle Management

Focus gestion de configuration : variantes et états de configuration

  • 0
  • 7 mars 2016
Gestion de configuration applicable

Dans le cadre de notre métier d’éditeur et de conseil, certains thèmes métier reviennent souvent. La catégorie « Méthode et technologie » nous permet de donner un aperçu de ces sujets et d’expliquer périodiquement certains de ces termes métiers . La gestion de configuration produit avec, en particulier deux thèmes clés, la gestion des variantes et les états de configuration, rentre tout à fait dans ce cadre !

Cet article n’a pas pour objectif de rentrer dans l’expertise technique ou la mise en application dans nos solutions logicielles mais de donner un aperçu de ces sujets. Pour toute question précise ou pour échanger avec un expert métier, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Avant toute chose, un rappel rapide sur la gestion de configuration produit :

La maîtrise de la configuration commence par la bonne gestion de la documentation, mais il s’agit ensuite d’assurer l‘identification des articles, des équipements, des produits ou encore des systèmes et de leurs compositions afin de suivre chacun de leurs éléments dans le cadre de leur cycle de vie. Grâce aux liens entre les différents éléments de définition, installés ou sérialisés (articles, documents, équipements, versions…), la gestion de configuration produit permet en particulier de :

  • Identifier les impacts d’une modification
  • Comparer deux produits  (versions, prévu/installé…)
  • Connaître l’historique et les raisons des modifications
  • Connaître rapidement la documentation applicable à une version
  • Suivre les demandes de modifications, les faits techniques…

Gestion des variantes :

La gestion des variantes produit/système est l’une des composantes clés de la gestion de configuration. Les variantes d’un produit correspondent généralement à différentes solutions techniques autorisées pour un même équipement. Dans le développement d’applications embarquées, la gestion des variantes devient très vite une nécessité et requiert des procédures et des outils adaptés pour ne pas pénaliser la réactivité des équipes opérationnelles.

Deux modes de gestion sont généralement envisagés selon les contraintes et les exigences de suivi de configuration :

  • en intégrant les variantes dans la configuration de définition du produit « global »,
  • en créant un arbre par variante, c’est-à-dire en créant un article pour chaque variante.

 

État de configuration (ou baseline) :

Un état de configuration est la représentation d’une configuration multi-niveaux d’un objet à un moment donné, dans des conditions données. Il est comparable à la photographie d’une configuration filtrée où figurent uniquement certains types d’objets. Par exemple, un état de configuration peut être utilisé pour visualiser tous les objets d’un fournisseur ou pour conserver l’état de la configuration correspondant à une revue interne ou externe.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !