webleads-tracker

Product Lifecycle Management

Interview métier – Chef de projet Défense et Industrie

  • 0
  • 4 janvier 2013

Jean-Roch Martin chef de projet aérospatialNous accueillons aujourd’hui Jean-Roch Martin, un des chefs de projet Lascom sur le secteur de la Défense et de l’Industrie. Une interview orientée métier nous parlerons systèmes complexes, gestion de configuration, retrofits, bonnes pratiques et nouvelle version !

Damien – Bonjour Jean-Roch. Alors, depuis combien de temps pilotes-tu des projets chez Lascom ?

Jean-Roch – Bonjour Damien. J’ai été embauché chez Lascom en 2001 comme chef de projet. J’ai d’abord travaillé sur des projets de GED (Gestion Electronique de Données) et de SGDT (Système de Gestion de Données Techniques), les acronymes de l’époque. La gestion de configuration, je l’ai découverte dans le secteur industriel, d’abord chez SMA. C’est une société du groupe Safran qui fabrique des moteurs aéronautiques. L’intérêt de ce projet est qu’il couvrait tous les aspects métiers du cycle de vie : du Bureau d’Etude à la Maintenance, en passant par la Production ; nous faisions en fait déjà du PLM…. Puis j’ai également travaillé, entre autres, sur des projets chez PSA et Alstom pour lesquels la gestion de configuration était aussi un élément central de l’application.

 

Damien – Quelle expérience as-tu tiré de ces différents projets ?

Jean-Roch – Les bases de la gestion de configuration, évidemment, et ce qu’on appelle les « bonnes pratiques ». Mais cela permet surtout, lorsqu’on démarre un nouveau projet, d’une part de pouvoir suivre une réunion sans avoir à se faire traduire les nombreux acronymes – tout simplement de parler le même langage que le client, et d’autre part de faire profiter de l’expérience acquise. Et donc de se concentrer sur les besoins métiers, sans perdre de temps sur les concepts et les terminologies.

 

Damien – Tu pilotes également des projets dans la Défense ? Est-ce différent du secteur industriel ?

 

Jean-Roch – Oui, je gère des projets au sein de l’OTAN depuisplusieurs années, pour différents programmes (systèmes de télécommunication, systèmes d’armes …). Ces projets sont plus orientés vers le Maintien en Condition Opérationnelle, ou In-Service Support. Il y a évidemment des concepts communs : par exemple, que l’on parle de Dossiers d’Evolutions Techniques d’un côté ou d’ECP de l’autre, il s’agit dans les deux cas de gestion de modifications. Mais leurs cycles et leur gestion ne sont pas comparables. Les prises de décisions sont bien plus longs dans la Défense que dans l’industrie: les types d’intervenants et les budgets sont différents, il faut parfois plusieurs mois pour qu’une demande passe en commission, et parfois plusieurs années pour qu’elle soit appliquée sur le terrain. Bref, les contraintes de gestion sont différentes.
Mais que ce soit du côté industriel ou Défense, sous des terminologies métier différentes, on retrouve finalement les mêmes problématiques : cas d’emplois, gestion des variantes, baseline, retrofits, etc.

Damien – On rentre dans les termes métier… Pourrais-tu au passage préciser pour nos lecteurs en quoi consiste un rétrofit ?

 

Jean-Roch –
Pour faire simple, cela consiste à appliquer une modification sur des équipements en service. Cela peut être par exemple mettre en place le wi-fi sur des trains anciens ou remplacer une alimentation obsolète sur un ensemble de radars.  Cela peut paraitre simple à formuler, mais c’est parfois complexe à gérer. Cela part d’une demande de modification, dont l’instruction permet d’identifier les configurations de définition à mettre à jour, puis les équipements potentiellement impactés, et pour finir il faut mettre en œuvre les opérations de maintenance. Cela fait donc appel à une multitude d’intervenants et de fonctionnalités dans l’application : cas d’emplois, ordres de modifications, workflow, etc.

Damien
Merci pour ces explications très pratiques! Tout en continuant sur cette approche pragmatique, peux-tu nous parler de ton travail quotidien de Chef de Projet ?

 

Jean-Roch – Il y a évidemment les aspects « classiques » du suivi de projet, qu’on retrouve dans tous les secteurs : gérer le planning, le suivi des développements internes, les livrables, etc. … Mais la partie la plus intéressante, c’est le temps passé à échanger avec le client. D’abord pour l’écouter et comprendre son métier, puis pour le conseiller et lui faire profiter de l’expérience acquise sur les projets similaires. Il faut également l’informer sur l’évolution de Lascom PLM, ou plus globalement sur des nouvelles normes, tel que le PLCS.

 

Damien – En parlant de nouveautés, as-tu eu l’occasion de travailler sur des projets de migration vers la nouvelle version Lascom PLM 2012 ?

 

Jean-Roch – Oui, nous l’avons livrée à deux clients. Les premiers retours sont plutôt bons, en particulier sur la convivialité et l’ergonomie : la nouvelle page d’accueil, les recherches simplifiées, les favoris … Il y a également des évolutions intéressantes pour les gestionnaires de configuration, je pense à des fonctions plus avancées comme l’édition de cas d’emploi ou la gestion des listes, qui facilitent certaines tâches quotidiennes. Ce qui ressort aussi, c’est la facilité de prise en main : malgré les changements, les utilisateurs conservent leurs repères, donc il n’y a pas nécessairement besoin de les re-former.  Et d’un point de vue interne, elle est plus simple à installer, j’ai rencontré peu de problèmes lors de la migration, ce qui n’a pas été toujours le cas ! Donc ça va dans le bon sens : moins on perd de temps sur des problèmes techniques, plus on est disponible pour le client !

 

Damien – Merci beaucoup pour toutes ces explications ! Tu as un petit mot pour la fin ?

 

Jean-Roch –
Pour les lecteurs qui souhaitent en savoir plus, nous avions réalisé une vidéo sur les applications MCO et Défense. Elle date un peu, mais elle est toujours d’actualité : Vidéo : Le maintien en condition opérationnelle des systèmes complexes

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !