webleads-tracker

Product Lifecycle Management

L’industrie n’est pas qu’un secteur « à sauver », c’est aussi un secteur qui peut nous sauver…

  • 0
  • 16 juillet 2012

On n’a jamais autant parlé d’industrie que ces derniers mois… on voit des articles qui fleurissent partout dans la presse sur l’importance de l’industrie française pour la relance, ses difficultés et l’attachement (nouveau ?) que portent les français à ce secteur.

Exemple avec un sondage sur la défense de l’industrie:

 

L’article « Sondage exclusif : Priorité à la défense de l’industrie » de l’Usine Nouvelle souligne que pour les français, l’industrie est en tête des secteurs à défendre et aider en priorité. Mais cet « amour nouveau » est-il poussé par la peur que les délocalisations s’accélèrent ou par une vraie admiration de l’industrie? Probablement un mélange des deux…

 

Ce qu’il faut maintenant comprendre c’est que l’industrie est un secteur d’avenir réel si on développe une vraie stratégie industrielle sur le moyen et long terme, et donc l’innovation, le développement de nouvelles technologies et de nouveaux moyens de production et de pilotage… C’est vraiment cette vision de l’industrie que nous soutenons avec des logiciels au service de l’industrialisation des produits mais aussi de la qualité et du processus d’innovation. Il ne suffit  plus aux progiciels d’augmenter la production, ils doivent maintenant répondre aux nouveaux impératifs d’une stratégie industrielle basée sur la compétitivité et la différenciation du produit (c’est à dire pas uniquement sur le prix…).

L’industrie n’est pas qu’un secteur « à sauver », c’est aussi un secteur qui peut nous sauver…

Un commentaire

  • e-affacturage dit :

    Bonjour,
    Tout le monde commence à comprendre, et c'est une très bonne prise de conscience, que l'industrie est à la base de la prospérité économique d'un pays. Tout se qui tourne autour en découle et s'en nourrit, notre société ne peut pas n'être qu'une société de service comme certains le voulaient. Tous les pays industriels qui ont vu fondre leur effectif d'emploi industriel ces dernières années font machine arrière pour recréer de l'emploi industriel. Mais pour réindustrialiser il faut relocaliser des industries, et pousser ou obliger à faire fabriquer sur place le maximum de biens consommés. Mais ce modèle remet en cause tous les traités européens sur l'ouverture des frontières !

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !